Archives de la ville de Puteaux
Image default
Lieux et bâtiments remarquables

L’ancienne mairie

Le premier conseil municipal de Puteaux est élu le 7 février 1790. Il se rassemble dans ce que l’on appelle alors la maison commune ou la salle d’assemblée. Le lieu de réunion de l’année 1790 reste malheureusement inconnu. En revanche, en 1791, le conseil s’installe dans le presbytère de la rue Poireau (aujourd’hui rue Benoît Malon). La raison n’en est pas religieuse mais pratique : le presbytère est un bâtiment public facilement utilisable. À l’époque, la maison commune regroupe généralement la salle de délibération, l’école et le corps de garde.

Trois ans plus tard, en novembre 1794, le comité de surveillance est dans l’incapacité de se réunir faute de place. Il est décidé d’installer la municipalité dans la maison curiale, devenue municipale, à l’angle de la rue Fortin et des quais. Mais la vétusté du bâtiment oblige la commune à déménager en 1841. Elle emménage dans sa nouvelle propriété au 19 quai Royal (aujourd’hui quai De Dion-Bouton). À nouveau, l’état de l’édifice ne lui permet pas d’y rester.

Pour remédier à ce problème, la construction d’une nouvelle mairie, sur le même emplacement, est actée en 1852. Les travaux, selon les plans de l’architecte Paul-Eugène Lequeux, se terminent en 1856.

L’ancienne mairie, début du XXe siècle,, AMP, 2Fi303.

Au début du XXe siècle, la ville se développe rapidement. Bientôt, la mairie construite en 1856 n’est plus assez grande pour accueillir tous les services nécessaires au bon fonctionnement de la ville. Il est alors primordial de faire édifier un bâtiment plus grand. Le choix se porte sur l’emplacement d’une tannerie, au coin de la rue Chantecoq.

L’Hôtel de ville, tel que nous le connaissons aujourd’hui, est inauguré le 24 juin 1934.

Découvrez aussi...

Le site Archives.puteaux.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des contenus du site . En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Accepter Voir plus