Archives de la ville de Puteaux
Image default
Lieux et bâtiments remarquables

Le Théâtre de Puteaux

Au début du XXe siècle, la ville de Puteaux n’est pas propriétaire d’une grande salle de spectacles. Elle loue celle de M. Berthon : le Casino, rue Gerhard. En 1909, à l’occasion du renouvellement du bail, M. Berthon souhaite augmenter le loyer. Le conseil municipal décide alors de cesser la location et de construire sa propre salle des fêtes.

Un concours d’architectes est lancé en 1910. Vingt-deux dossiers sont déposés et exposés au public à la mairie. En mai, le jury (composé d’élus et d’architectes) choisit le projet de Léopold Bevière.

Les travaux ne commencent qu’en 1912 car l’emplacement du futur théâtre a changé. Au début, il était prévu de le construire au carrefour des rues Saulnier, Henri Martin et Collin. La municipalité décide finalement, pour le mettre en valeur, de le déplacer vers la rue Mars et Roty et de laisser le site ainsi libéré à l’édification d’une école. Le chantier démarre donc en 1913 et s’achève en 1921, probablement ralenti par la Première Guerre mondiale.

L’inauguration a lieu le 27 mars 1921. Les enfants du patronage laïque donnent pour l’occasion une représentation de la comédie musicale Les Jeux du dimanche.

Les Jeux du Dimanche, 1921, AMP, 2Fi402.

La salle accueille des fêtes publiques, des concerts, des bals de bienfaisance, des assemblées et des fêtes de sociétés municipales. La scène est équipée de décors composés de panneaux et d’éléments (arbre, banc, façade de pavillon) qui peuvent se superposer, réalisés par le décorateur parisien Emile Bertin. En 1921, la salle est également équipée d’un appareil cinématographique Pathé et d’une toile-écran pour la projection de films.

Dès 1950, la salle est plusieurs fois réaménagée : elle est devenue trop petite, surtout pour les grands spectacles. Il avait même été envisagé avant la Seconde Guerre mondiale de la réserver aux sociétés et de construire un théâtre. L’aménagement intérieur est alors repensé et modernisé. Puis, en 1965, la salle est équipée de nouveaux matériels. Enfin, en 1966, elle change de nom pour devenir le Théâtre des Hauts-de-Seine.

Le public du théâtre en 1978, AMP, 2R6-77.

En 1977, un incendie ravage le toit et les combles du bâtiment. La saison de 1977-78 est suspendue pour laisser place à un nouveau chantier. Plusieurs réaménagements vont ensuite suivre. En 1986 la salle de spectacle est rénovée ; en 1988 le hall d’entrée est retravaillé. Enfin, en 2018, les peintures, les sols et l’espace de réception sont refaits. Il change alors de nom pour devenir le Théâtre de Puteaux.

Image de l’entête : La salle des fêtes, années 1920, AMP, 2Fi352.

Découvrez aussi...

Le site Archives.puteaux.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des contenus du site . En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Accepter Voir plus